Un tiers-lieu ou un fablab en Vic-Bilh ? …remplissez le questionnaire

images

La Communauté de Communes du Canton de Lembeye souhaite étudier la possibilité de mettre en place un certain nombre de services ou équipements « mutualisés » à destination à la fois des entreprises qui agissent sur son territoire mais aussi pour des salarié(e)s intéressé(e)s pour « télétravailler ».

La démarche mise en place part de VOS besoins sur ce sujet, donc c’est le moment de vous exprimer par le biais de ce questionnaire. La Communauté de Communes a mis en place un questionnaire afin de les identifier.

Retrouvez le en cliquant ici.

1 – Tiers-lieux, espaces de co-working, bureaux partagés…. de quoi parle-t-on ?

Pour les télétravailleurs, des entrepreneurs indépendants ou toute personne ne disposant pas de bureaux ou ayant des problématiques de débit internet, cela peut-être la possibilité d’avoir un local mutualisé, équipé au niveau informatique (du PC jusqu’à l’imprimante), avec le haut débit. Le but est d’éviter l’isolement du télétravail tout en offrant un équipement et un service de qualité dans le cadre d’un local avec une amplitude horaire adaptée aux besoins des usagers. Ce type de local est désigné sous le terme générique de « tiers-lieu ».

Le tiers lieu est donc un espace de travail collaboratif, public ou privé, installé dans des locaux adaptés et raccordés au haut débit. Il ne s’agit pas seulement d’une simple location de bureaux et de salles de réunion ; dans les tiers lieux le matériel aussi est mutualisé : imprimantes et machines de production fonctionnent en réseau et sont accessibles de plusieurs postes de travail… Ces lieux sont économiquement très avantageux puisque tous les frais de fonctionnement sont partagés. Pourtant l’attrait principal ne réside pas uniquement dans cet avantage financier mais dans la possibilité de travailler avec d’autres : le co-travail permet aux travailleurs indépendants, télétravailleurs et travailleurs mobiles comme les commerciaux de ne pas rester isolés, ce qui améliore considérablement leur qualité de vie au travail.

Exemples de tiers-lieux ou télé-centre :

2 – Un FabLab, kézako ?!

Un FabLab (contraction de l’anglais fabrication laboratory, « laboratoire de fabrication ») est un lieu ouvert au public où il est mis à sa disposition toutes sortes d’outils, notamment des machines-outils pilotées par ordinateur, pour la conception et la réalisation d’objets. La caractéristique principale des FabLabs est leur « ouverture ». Ils s’adressent aux entrepreneur(euse)s, aux designers, aux artistes, aux bricoleur(euse)s, aux étudiant(e)·s ou aux hackers en tout genre, qui veulent passer plus rapidement de la phase de concept à la phase de prototypage, de la phase de prototypage à la phase de mise au point, de la phase de mise au point à celle de déploiement, etc. Ils regroupent différentes populations, tranches d’âge et métiers différents. Ils constituent aussi un espace de rencontre et de création collaborative qui permet, entre autres, de fabriquer des objets uniques: objets décoratifs, objets de remplacement, prothèses, orthèses, outils…, mais aussi de transformer ou réparer des objets de la vie courante.

Exemples de FabLab :

  • ParthLab, le FabLab de Parthenay (parthlab.fr), dispose du parc machine suivant : 
    IMPRIMANTE 3D
    SCANNER 3D
    DÉCOUPEUSE LASER
    BRODEUSE NUMÉRIQUE
    PROTOTYPAGE ÉLECTRONIQUE
    FRAISEUSE 4 AXES
  • Présentation du concept FabLab en vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=UrMrgyjhTOk

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *